Charles Michel tout à son job de propagandiste du rêve patronal  : la voix de son maître

hismastervoiceLe fidèle compagnon du patronat

Dans Le Soir du 27 juillet 2018, présentant son « job deal » sensé combler les emplois vacants dans certains secteurs économiques, Charles Michel fanfaronne : « on a tellement réussi à créer de l’emploi dans le secteur privé que nous sommes confrontés à un grand nombre d’emplois vacants. (…) C’est gigantesque ».

Son diagnostic a pourtant été démenti à maintes reprises par des études fouillées 1. D’une part, les créations d’emploi consistent surtout en des emplois à temps partiel ou de mauvaise qualité. Et d’autre part, la conjoncture économique a eu plus d’effet sur la création d’emplois que les cadeaux concédés par le gouvernement aux entreprises Lire la suite

Swissport, chronique d’une grève

 

Swissport grèveLes faits

Mardi 22 août 2017, éclate une grève des bagagistes employés par Swissport (1) à l’aéroport de Brussels Airport. Il s’en suit de nombreuses perturbations touchant les voyageurs, vols retardés, bagages indisponibles, etc… Les raisons de la grève sont la surcharge de travail des bagagistes et la pénibilité du travail dus au manque de personnel. Ce conflit social a bien évidemment été largement relayé par les médias.

• Le feuilleton médiatique

L’analyse des journaux télévisés (JT) de La Une (RTBF) de 13 heures et de 19 h 30, ainsi que des infos diffusées à la radio dans les journaux de La Première (RTBF) de 13 h et de 18 heures montre ceci. Lire la suite

Les absents des infos – des morts silencieuses

vignette manif CR

 

Bruxelles – manifestation syndicale

 

Les JT du soir, grands rendez-vous de l’info, nous donnent à voir les événements d’un monde en proie à la violence ou aux scandales : la guerre en Syrie, les attentats, les affaires touchant des hommes politiques, les atteintes à la liberté de la presse. Des sujets plus légers ponctuent ces infos : la rentrée des classes, la naissance d’un panda à Pairi Daiza, une visite royale ou les premières fraises de la saison.

D’une certaine manière, les grands médias forgent notre perception de ce qui se passe dans le monde. Mais également de ce qui ne s’y passe pas. Je veux dire par là que les événements qui ne sont que très rarement relayés par les médias se voient exclus du paysage commun de la « représentation du monde ».

Lire la suite