Les gilets jaunes en proie au mépris de classe

_DSC4802-001

L’élitisme, corollaire du mépris de classe

Dans un entretien accordé récemment à la RTBF 1, le dessinateur et scénariste Bernard Yslaire, connu pour sa série BD SAMBRE, tenait des propos que l’on peut qualifier de méprisants à l’encontre des gilets jaunes. Ainsi, selon lui, une certaine « forme d’égalitarisme » s’avèrerait dangereuse, celle qui permettrait à ces gens ordinaires de s’exprimer sur les réseaux sociaux au même titre que les « experts ». Comparant la situation actuelle à celle de 1789, il dit craindre cette «multiplicité de gens qui s’expriment, de couches populaires notamment 2, d’enragés et surtout de fake news. » Lire la suite